compte


compte
COMPTE. s. m. Calcul, nombre. Il sait le compte de son argent. On a donné à ce sommelier le linge, la vaisselle par compte, en compte. J'ai trouvé cent écus dans ce sac, c'est le compte. Faire un compte. Venir à compte. Je vous ferai votre compte. Sans compte ni mesure.
f♛/b] Il signifie quelquefois Un petit nombre que l'on jette de la main, ct qui étant plusieurs fois réitéré, fait la somme que l'on demande. A compter quatre à quatre, il faut vingt-cinq comptes pour faire cent.
[b]f♛/b] Il signifie aussi Le papier, l'écrit où l'on a fait le calcul et la supputation de ce qu'on a mis ou qu'on a reçu, ou de tous les deux. Bon compte. Fidèle compte. Compte exact. Compte final. Livre de compte. Il lui demande son compte, ses comptes. Qu'il apporte ses comptes. Dresser un compte. Rendre un compte. Voir, examiner, recevoir un compte. Revoir un compte. Ouïrun compte. Débattre un compte. Les débats d'un compte. Oyant compte. Valider un compte. Raison de compte. Cette partie est employée dans le compte, a passé dans le compte. Passer quelque chose en compte. Passer à compte. Mettre sur un compte. Nemettez pascela enligne de compte. Rayez, ôtez cela de dessus votre compte. Il a chargé ses comptes de cela. Assister au compte. Vérifier un compte. Mettre les comptes en règle. Le compte est très-bon. Présenter, affirmer un compte. Être en compte ouvert. Avoir un compte ouvert avec quelqu'un. Apurer un compte. Il y a erleur au compte. Les articles d'un compte. Il a rendu compte, rendu ses comptes. Arrêter un compte. Allouer les articles d'un compte. Compte de tutelle. Compte de l'épargne. Clorre un compte. Le compte est clos. Solder un compte. Reliquat d'un compte. Apostiller un compte. En fin de compte. Arrêté de compte. Finito du compte. Papier de compte.
[b]f♛/b] On dit proverbialement, Les bons comptes font les bons amis.
[b]f♛/b] On dit aussi, À tout bon compte revenir, pour dire, qu'On est toujours reçu à compter, à calculer de nouveau.
[b]f♛/b] On dit proverbialement, Manger à bon compte, manger toujours à bon compte, boire à bon compte, pour dire, Manger et boire, sans se mettre en peine de ce qu'il en coûtera, ni qui le paiera.
[b]f♛/b] On dit aussi, Boire, manger, rire, se divertir à bon compte, pour dire, Sans s'embarrasser de ce qui se passe, ni de ce qui peut arriver. Divertissez-vous à bon compte, etc.
[b]f♛/b] On dit, qu'Un homme est de bon compte, pour dire, qu'Il est fidèle, et qu'il ne trompe point en comptant.
[b]f♛/b] On dit figurément, Rendre compte, pour dire, Rapporter ce qu'on a vu, ce qu'on a fait en une affaire, et en rendre raison. Je vous rendrai compte de cette affaire. Prenez garde à telle chose, car c'est vous qui m'en rendrez compte. Il faut rendre compte à Dieu de toutes ses actions. Rendre compte de sa conduite, de son administration. On vint rendre compte au Général que les ennemisparoissoient.
[b]f♛/b] On appelle Compte rond, dans l'usage commun et populaire, Un nombre composé de dizaines, de centaines ou de milliers sans fraction. Dix, vingt, trente, sont des comptes ronds. Cent, deux cents, mille, sont des comptes ronds. Vingt et un n'est pas un compte rond.
[b]f♛/b] Quand on compte par espèces, on appelle aussi Compte rond, Un nombre de ces espèces sans fraction. Quatre écus font un compte rond. Quatre écus et demi ne font pas un compte rond. Cinq sous font un compte rond, cinq sous et demi n'en font pas un.
[b]f♛/b] On dit figurément, Au compte de quelqu'un, pour dire, Selon qu'il suppose la chose. À votre compte, cela seroit ainsi. À ce compte-là, je vois qu'il n'a pas tort.
[b]f♛/b] On dit, qu'Une chose est sur le compte, au compte de quelqu'un, pour dire, que C'est à lui à la payer. Les étoffes qu'un tel prend seront sur votre compte. La nourriture de ce cheval est à votre compte. Je prends cela sur mon compte. C'est pour mon compte.
[b]f♛/b] On dit, Mettre une Histoire, un Livre, etc. sur le compte de quelqu'un, pour dire, Le donner pour en être l'Auteur; et, Mettre une aventure, faire courir une histoire sur le compte de quelqu'un, pour dire, Faire croire qu'elle lui est arrivée.
[b]f♛/b] On dit aussi figurément, Prendre sur son compte, pour dire, Se charger de faire ou d'exécuter quelque chose. Ne vous mettez point en peine de lui faire des excuses, je le prends sur mon compte.
[b]f♛/b] On dit figurément et dans le style familier, d'Un homme à qui il arrive quelque malheur, comme d'être blessé, d'être maltraité, ou de faire quelque perte d'argent considérable, qu'Il en a pour son compte, que c'est pour son compte. S'il vous en arrive mal, ce sera pour votre compte. Il a trouvé des gens qui jouoient mieux que lui, et qui lui en ont donné pour son compte.
[b]f♛/b] On dit, Faire le compte à un domestique, pour dire, Lui payer, en le renvoyant, ce qui lui est dû de ses gages; Donner à un ouvrier son compte, pour dire, Lui payer ce qui lui est dû; et figurém. Donner à quelqu'un son compte, pour dire, Le traiter d'action ou de paroles, commeil le mérite. Il ne se prend qu'en mauvaise part.
[b]f♛/b] On dit, Faire son compte, pour dire, Se proposer, s'attendre, espérer que, etc. Il croyoit que ses amis l'assisteroient, il faisoit son compte là-dessus. Na faites pas votre compte sur les promesses de cet homme-là. Il fait son compte de partir demain. Ces expressions vieillissent. On dit mieux, Il comptoit que ses amis l'assisteroient; ne comptez pas sur les promesses de cet homme-là; il compte partir demain.
[b]f♛/b] On dit, Avoir bon compte, faire bon compte, pour dire, Avoir à bon marché, faire bon marché. Il a eu cela à bon compte. Ce Banquier vous fera tenir votre argent à meilleur compte qu'un autre. Ce marchand vous fera bon compte, vous fera meilleur compte que qui que ce soit. On dit à pen près dans le même sens, Vivre à bon compte, pour dire, Vivre à bon marché. C'est une Ville ou l'on vit à bon compte.
[b]f♛/b] On dit figurément, Faire son compte, trouver son compte, pour dire, Trouver du profit et de l'avantage. Il a bien fait son compte dans cette recette. Il a bien fait son petit compte dans ce traité. Il a trouvé son compte. Ne choquez pas cet homme-là, vous n'y trouverez pas votre compte.
[b]f♛/b] On dit encore figurément, qu'Un homme a son compte, pour dire, qu'Il a ce qu'il désire, ou qu'il est bien dans ses affaires; qu'Un homme sait bien, entend bien son compte, pour dire, qu'Il entend bien ses intérêts, et qu'il est malaisé de le surprendre.
[b]f♛/b] On dit figurément, Faire compte, tenir compte de quelque personne, ou de quelque chose, pour dire, L'estimer, l'avoir en quelque considération. Il n'en fait pas grand compte. Il n'en tient pas grand compte. Il en fait peu de compte. Il ne fait, ne tient aucun compte de ce qu'on lui dit.
[b]f♛/b] On dit d'Une femme, qu'Elle ne tient pas compte d'elle, pour dire, qu'Elle néglige sa figure, son ajustement. On le dit aussi en parlant Du peu de soin qu'elle a de sa réputation.
[b]f♛/b] On dit d'Un homme qui est bien éloigné de ce qu'il croyoit, de ce qu'il espéroit, qu'Il est bien loin de son compte, loin de son compte.
[b]f♛/b] On appelle Bois de compte, Le bois qui se vend à tant de buches par corde.
[b]f♛/b] On appelle familièrement, Compte borgne, Un compte mal fait, qui n'est pas clair. On le dit aussi par opposition à Compte rond. Treize sous, douze sous six deniers sont un compte borgne.
[b]f♛/b] Au bout du compte. Façon de parler familière, dont on se sert à la fin d'un discours, d'un raisonnement, et qui signifie, Tout considéré, après tout. Au bout du compte, que m'en peut-il arriver? Au bout du compte, il n'est rien tel que de faire son devoir.
[b]f♛/b] À compte. Manière de parler abrégée, pour dire, qu'On a donné ou reçu quelque chose sur la somme due. Il a donné mille francs à compte. Il a reçu cinq cents francs à compte sur les mille francs qui lui sont dûs.
[b]f♛/b] -compte, s'emploie aussi substantivement dans le même sens. Il n'a reçu qu'un à compte. Je lui ai donné deux àcompte. Voilà un bon à-compte.[b]Chambre des Comptes, est Une Cour supérieure, à laquelle tous les Comptables qui ont manié les deniers du Roi, rendent compte de la recette et de la dépense des sommes qu'ils ont reçues. Président à la Chambre des Comptes. Maître des Comptes. Correcteur, Auditeur des Comptes. Cela est passé, vérifié, enregistré à la Chambre des Comptes. Un arrêt de la chambre des Comptes.

Dictionnaire de l'Académie Française 1798. 1798.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • compte — [ kɔ̃t ] n. m. • XIIe; cunte 1080; lat. computus, de computare I ♦ Détermination d une quantité. 1 ♦ Action d évaluer une quantité (⇒ compter); cette quantité. ⇒ 1. calcul, dénombrement, énumération. Faire un compte. Le compte des dépenses. Faire …   Encyclopédie Universelle

  • compte — Compte, m. penac. Le quayer où est la recepte et la mise, Accepti et expensi tabula, voyez Compter. Ratio. A ton compte, Vt rationem te dictare intelligo. Ce compte que nous venons de faire, est le compte de Grecin, Is calculus Grecini rationem… …   Thresor de la langue françoyse

  • compte — COMPTE. s. m. On prononce conte, Calcul, supputation, nombre. Il sçait le compte de son argent. on a donné à ce Sommelier le linge, la vaisselle par compte, en compte. j ay trouvé cent escus dans ce sac, c est le compte. Il signifie plus… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • compté — compté, ée (kon té, tée) part. passé. 1°   Dont on a fait le compte. Les têtes de bétail ayant été comptées. •   Vous lui pourrez bientôt prodiguer vos bontés [à votre fils], Et vos embrassements ne seront plus comptés, RAC. Andr. IV, 1. •   Les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • compté — Compté, [compt]ée. part. pass. Il a les significations de son verbe. Nos jours sont comptez. marcher à pas comptez. On dit prov. & fig. A brebis comptées le loup en mange bien une, pour dire, qu Une chose dont on sçait le compte, ne laisse pas… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Compte — (fr., spr. Kongt), Rechnung, Conto; C. rendu, Rechnungsablegung eines Beamten über die verwalteten Gelder. Daher Comptabel, zu Rechnungsablegung verpflichtet, verantwortlich; Comptabilität, Verpflichtung zur Rechnungsablegung, Verantwortlichkeit …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Compte — (franz., spr. kóngt ), Rechnung, Konto; C. rendu (spr. rangdǖ), Rechnungsabschluß, Rechenschaftsbericht, Rechnungslegung; auch Sitzungsbericht …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Compte — (frz., spr. kongt), Rechnung; C. rendu (spr. rangdüh), Rechnungsablegung, Rechenschaftsbericht …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Compte — (frz. Kongt), Rechnung; C. rendu (Kongt rangdüh), Rechnungsabschluß, Rechnungsablegung; Rechenschaftsbericht …   Herders Conversations-Lexikon

  • compte — (kon t ) s. m. 1°   Action de compter ; résultat de cette action. Faire un compte. Il sait le compte de son argent. Le compte est juste. •   J ai reçu des compliments sans compte, SÉV. 101. •   J ai perdu plus que tous les autres en chevaux et en …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré